Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Prévention des maladies liées à l’eau : Opération de saupoudrage autour du bassin de la Zone de captage

Prévention des maladies liées à l’eau : Opération de saupoudrage autour du bassin de la Zone de captage
Prévention des maladies liées à l’eau : Opération de saupoudrage autour du bassin de la Zone de captage
31 août 2021

Opération de saupoudrage autour du bassin de la Zone de captage
L'Onas et le Service national de l’hygiène harmonisent désormais leurs interventions dans la gestion des ouvrages d’assainissement.  Les deux entités ont ainsi procédé, hier, dans la soirée, au saupoudrage du bassin de la Zone de captage à Dakar.
L'Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) et le Service national de l’hygiène traduisent, en actes, la convention qu’ils ont signée, il y a quelques semaines. Les deux services ont procédé, hier, dans la soirée, au saupoudrage du bassin de la zone de captage, un nid de moustiques. 
L’opération s’est déroulée en présence du Directeur général de l'Onas, Dr Ababacar Mbaye et le chef du Service national d’hygiène, le médecin-colonel Maodo Malick Diop. À travers ce protocole, les deux structures veulent améliorer le cadre de vie des populations à travers une bonne gestion des ouvrages d’assainissement.  D’après le Directeur général de l’Onas, le Service national d’hygiène va aider l'Office national d’assainissement du Sénégal dans le curage des canaux d’évacuation, la sensibilisation des populations. En procédant à des opérations de saupoudrage, le Service national d’hygiène va participer à la lutte contre les maladies liées à la mauvaise qualité de l’eau. Selon le médecin-colonel Maodo Malick Diop, le Service national d’hygiène va bien veiller à ce que les ouvrages de l'Onas puissent être bien entretenus et protégés.  Le médecin-colonel informe que tous les ménages qui doivent bénéficier de branchements à l’égout seront identifiés.  Maodo Malick Diop s’engage à identifier tous ceux qui font des branchements clandestins. « Si nous appliquons normalement ce protocole, nous devons nous attendre à des résultats extrêmement positifs », indique le chef du Service national d’hygiène.  
Pour mieux permettre au Service national d’hygiène de faire son travail, renseigne Dr Ababacar Mbaye, l’Onas va mettre à sa disposition le linéaire global de son réseau d’assainissement à Dakar et dans les autres régions du pays, son patrimoine en matière de bassins et de stations de pompage et d’épuration. « Tous ces dispositifs seront mis en exergue dans le traitement par le Service national d’hygiène », explique Dr Ababacar Mbaye. Celui-ci a aussi déploré les agressions subies par le réseau national d’assainissement.  C’est pourquoi il invite le Service national d’hygiène à aider l'Onas dans l’application du code de l’hygiène et de l’assainissement.  
Réduire la population des moustiques 
Après la signature du protocole d’accord, les agents du Service national d’hygiène ont procédé à des opérations de saupoudrage dans toute la zone de captage. Cette opération, selon le médecin-colonel Maodo Malick Diop, va permettre de « réduire sensiblement la population adulte de moustiques ».  

Source: 
Le SOLEIL