Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Travaux de dépollution de la Baie de Hann : 10 % de taux d’exécution et 99 % des impenses payées

Travaux de dépollution de la Baie de Hann : 10 % de taux d’exécution et 99 % des impenses payées
Travaux de dépollution de la Baie de Hann : 10 % de taux d’exécution et 99 % des impenses payées
06 mai 2021

Le niveau d’exécution des travaux du premier lot de l’intercepteur du projet de dépollution de la baie de Hann est jugé satisfaisant. Il tourne autour de 10% et 99 % des personnes impactées ont été indemnisées. L’information a été donnée hier à Dakar au cours de la première réunion du comité de suivi des travaux du projet de dépollution de la Baie de Hann.  

Lancés le 25 septembre 2020, les travaux du projet de dépollution de la baie de Hann avancent à un rythme appréciable.  En réunion du comité de suivi, hier, le 5 mai 2021, à Dakar, le Directeur de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas), le Dr Ababacar Mbaye se dit satisfait de l’état d’avancement des travaux. Il a révélé que le taux de l’exécution du premier lot de l’intercepteur long de 15 km avec des stations de pompage est de 10%.

« Nous sommes satisfaits de ce taux d’exécution qui nous a permis de réaliser 1,5 km de travaux du premier lot de l’intercepteur » a affirmé le Dr Ababacar Mbaye. Prenant la parole, Mme Tening Faye Bâ, adjointe au gouverneur de la région de Dakar en charge du développement, qui a présidé la réunion du comité de suivi, a salué les avancées enregistrées dans l’exécution du projet. Toutefois les autorités n’ont pas manqué d’évoquer les contraintes notées sur le terrain. La première contrainte est liée d’après le Directeur général de l’Onas à la libération des emprises par certains usagers. « Ils ne croyaient pas à la réalisation du projet de dépollution de la baie de Hann. Heureusement que tout est rentré dans l’ordre grâce à l’intervention des préfets », a  indiqué M.Mbaye. 

D’ailleurs, l’écrasante majorité des personnes qui sont sur le tracé du projet ont été indemnisées. Le taux de paiement des impenses est de 99 %.   « Nous sommes dans la bonne dynamique ; aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour nous permettre d’exécuter les travaux  dans d’excellentes conditions » a rassuré le Dg l’Onas. 

Le maire de la commune de Thiaroye-sur-Mer, Ndiaga Niang et plusieurs jeunes ont égrené les doléances des riverains. Ils ont remis au goût du jour la restructuration des quartiers de leur commune au même titre que les quartiers de Mbao et de Hann Bel Air. En réponse à leurs préoccupations, le DR Ababacar Mbaye a précisé que le projet de la dépollution ne prend pas en charge la restructuration des quartiers. Toutefois, il a promis de trouver des réponses à leurs doléances. « Nous allons porter le plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers pour que cette doléance soit prise en compte », a -t-il promis.

 

le SOLEIL

Source: 
le SOLEIL