Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Préparatifs du 9ème Forum Mondial de l'Eau : une deuxième rencontre des parties prenantes pour des solutions pérennes

Préparatifs du 9ème Forum Mondial de l'Eau : une deuxième rencontre des parties prenantes pour des solutions pérennes
Préparatifs du 9ème Forum Mondial de l'Eau : une deuxième rencontre des parties prenantes pour des solutions pérennes
15 octobre 2021

En prélude au 9ème Forum Mondial de l’Eau, la deuxième rencontre des parties prenantes s’est ouverte ce jeudi au CICAD. Les groupes consultatifs sont invités à produire des recommandations pour l’agenda du forum afin que les discussions puissent apporter les réponses aux préoccupations des populations. 

Le comité préparatoire du 9ème forum mondial de l’eau est sur la dernière ligne droite en direction de l’évènement prévu au mois de mars prochain.
La deuxième réunion des parties prenantes a été l’occasion pour les groupes consultatifs de formuler les recommandations qui seront consignées et afin de mettre un contenu dans l’agenda de la rencontre mondiale. L’objectif visé est fait en sorte que le forum soit la rencontre des réponses aux enjeux de l’eau qui est devenue aujourd’hui une ressource stratégique. Les trois années de préparation ont été mises à profit pour faire le tour des problématiques liées ç la ressource et sa pérennisation pour l’atteinte de l’ODD 6. « La réunion des parties prenantes est une étape clé dans l’organisation du forum que nous voulons un forum efficace au plan social, économique et politique. Cette réunion nous permet de travailler ensemble pour la consolidation du contenu thématique et l’élaboration de la semaine du forum. Elle nous offre de partager pendant deux jours l’état d’avancement du programme qui doit nous mener les 21 et 26 mars 2022 à la réussite d’un forum », a rappelé Abdoulaye Sène, le secrétaire exécutif du 9ème  forum mondial de l’eau.

La question de l’eau étant d’une brûlante actualité, le ministre de l’eau et l’assainissement a souligné que toutes les questions à même de permettre d’apporter des réponses décisives aux attentes des populations mondiales devraient être identifiées et mises en lumière pour des solutions innovantes et efficientes à proposer lors du forum prévu en mars 2022. Il s’agit de travailler à relever le défi de l’accès universel à
l’eau et à l’assainissement. Un problème qui se pose avec acuité en Afrique et dans plusieurs régions du monde. « Le thème est d’une brûlante actualité pour mettre en place des mécanismes de riposte efficaces à même de lutter contre la Covid 19 et ses conséquences. Il est important de souligner que des progrès importants ont été réalisés au cour des deux dernières années écoulées et la tenue de cette seconde réunion des parties prenantes en n’est à la fois une étape clé dans le processus et une belle illustration. Au cours de cette réunion des parties prenantes qui marque un tournant décisif à jour J -157 tous les aspects devant permettre de répondre pleinement de répondre aux attentes des populations particulièrement celles qui sont les plus vulnérables devront faire l’objet d’échanges approfondies pour identifier et mettre en lumière des réponses innovantes et efficientes qui seront discutés lors du forum en mars 2022.

En sa qualité de président l’Union Africaine l’année prochaine, le chef de l’Etat de l’Eta Macky Sall fera de l’intégration de la problématique dans l’agenda international un des axes forts de son mandat. Et selon Serigne Mbaye Thiam, une rencontre de l’Union africaine sur le thème sera organisée, « le président Macky Sall organisera un sommet des chefs d’Etats de gouvernement et des grandes institutions internationales lors du Forum. Il a retenu à cet égard l’inscription du sujet de l’eau et du forum dans son agenda de présidence de lUnion africaine à partir de janvier 2022. La réunion au sommet de l’union africaine sur l’eau et l’assainissement prévue en marge du forum contribuera ainsi à donner une envergure politique et diplomatique exceptionnelle au 9 ème forum » a-t-il dit. Afin que l’événement soit une réussite, le ministre estime qu’il faut une mobilisation de tous et de la communauté internationale pour fin mettre aux crises liées à l’eau et atténuer l’impact du changement sur la ressource. Une ambition qui passe par la coopération pour une utilisation concertée des ressources en eau de surface.

Source: 
LE SOLEIL