Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

PIkine : des ouvrages de drainage vandalisés à la Cité Technopole

PIkine : des ouvrages de drainage vandalisés à la Cité Technopole
PIkine : des ouvrages de drainage vandalisés à la Cité Technopole
27 août 2021

Les actes de vandalisme des ouvrages notés à la Cité Technopole de Pikine contrarient les efforts d’évacuation des eaux pluviales et eaux usées dans ce contexte de lutte contre les inondations à Dakar. Les autorités qui ont effectué une visite de terrain, hier, ont promis des réponses idoines à cet acte incivique. 
Les autorités administratives et les techniciens ont effectué, hier, le déplacement pour constater les actes de vandalisme des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Pikine. Sur les lieux, trois regards sont démontés. A l’intérieur, des canalisations sont remplies de sable, de blocs de béton et de gravats. Les reflux des eaux couvrent une bonne partie de l’intersection Rue 10 et la route menant vers le Technopôle. Une femme âgée d’une soixantaine d’années se pointe dès l’arrivée des autorités et expose une de ses ordonnances à l’adjoint au sous-préfet de l’arrondissement de Pikine Dagoudane, au chef de la Bridage départementale de l’hygiène, aux techniciens de l’Onas. Ce bout de papier résume bien la souffrance des habitants de ce quartier. « Nous souffrons à cause des eaux et des odeurs », lance-t-elle. 
Pendant ce temps, des ouvriers de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), à l’aide s’emploient à désobstruer l’ouvrage de drainage. L’acte d’incivisme est sur toutes les lèvres. Tout d’un coup, un groupuscule sort, d’une des rues. Il est censé représenter tout un quartier. Leur porte-parole du jour, Mor Ndiaye parle à haute voix exigeant des solutions durables.  « Notre unique préoccupation est de tout faire pour que ce problème soit réglé définitivement. Mais, le plus important, c’est de trouver une solution pérenne pour qu'à l'avenir, nous ne connaissions plus le même problème », s’exprime-t-il.  Alors que les ouvriers poursuivent l’opération d’extraction de sable qui a bloqué le système d’évacuation des eaux. Au début de l’après-midi, les techniciens ont procédé à la réparation après l’extraction du sable et des gravats. « En versant du sable dans les regards, on bloque du coup le fonctionnement des ouvrages. Nous ne savons pas les motivations de ces actes. Des frustrés, pour une raison ou une autre versent du sable à l’intérieur de la canalisation », a déploré le Directeur de l’Exploitation de l’Onas, Pèdre Sy.  

Suppression des branchements clandestins 
L'autre problème évoqué par le Directeur de l'Exploitation est lié aux branchements clandestins au réseau d'assainissement de l'Onas. Ce raccordement illégal accentue l’engorgement du système d’évacuation selon Pèdre Sy. L’Onas a annoncé une opération de contrôle et de suppression de tous les raccordements irréguliers. Le chef de la brigade départementale de l'hygiène de Pikine, le lieutenant Bou Touré va plus loin en déclarant que les auteurs de ces branchements clandestins seront démasqués et poursuivis en justice. Pour sa part, l’adjoint au sous-préfet de Pikine Dagoudane, Abdou Khadre Dieylani Ba a rassuré que le travail de sensibilisation va se poursuivre pour conscientiser davantage les populations sur la nécessité de préserver les ouvrages.

Source: 
LE SOLEIL