Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Joal- Fadiouth-Mbour et Saly : un vaste programme de construction d’ouvrages d’assainissement annoncé 

Joal- Fadiouth-Mbour et Saly : un vaste programme de construction d’ouvrages d’assainissement annoncé 
Joal- Fadiouth-Mbour et Saly : un vaste programme de construction d’ouvrages d’assainissement annoncé 
01 juin 2021

Le  Directeur Général de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (Onas), le docteur Ababakar Mbaye était  le mercredi 26 mai 2021, dans l’après-midi,  dans le département de Mbour. En visite dans les communes de Joal-Fadiouth, Mbour et Saly-Portudal, le  Dr Ababakar Mbaye a annoncé un vaste programme de constructions d’ouvrages pour régler les problèmes d’assainissement.

Les ouvrages d’assainissement réceptionnés ou en cours de réalisation dans les communes de Joal-Fadiouth, Mbour et Saly-Portudal ont été visités le mercredi 26 mai 2021, dans l’après-midi  par le  Directeur Général de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (Onas). Sur place, les autorités locales ont fait part de leurs préoccupations à leur hôte. Les autorités locales souhaitent  la construction  d’ouvrages collectifs et  des stations d’épuration  pour le traitement des eaux usées. A Joal, le maire Boucar Diouf a plaidé pour la mise à la disposition des maraichers, des eaux usées pour un usage agricole. Sur ce point, le docteur Ababakar  Mbaye a répondu qu’un protocole sera signé avec la mairie qui va permettre la réutilisation de ces eaux usées par les maraîchers et les agriculteurs. Il a également affirmé  le curage et le reprofilage du canal qui traverse une bonne partie de la ville pour évacuer les eaux pluviales seront effectifs dans les jours à venir. A Mbour, c’est la station d’épuration des eaux usées de la ville qui a été visitée ainsi que la station de traitement des boues de vidange située à Mballing. La station de pompage est érigée à proximité  des  habitations ; lesquelles est la source de nuisances dues aux odeurs. « Nous sommes en train  de réfléchir parce que ce qui est plus urgent, c’est d’utiliser des produits pour faire de la désodorisation. Nous allons essayer de voir avec les nouvelles technologies, comment utiliser des cheminées avec des filtres pour pouvoir prendre cela en charge », a réagir Monsieur Mbaye. 

La dernière étape a conduit la délégation à Saly-Portudal. La station balnéaire également confrontée à des problèmes d’assainissement selon  son maire Ousmane Guèye. « Avec le standing de Saly, on ne peut plus imaginer que quelqu’un construise sa maison et creuse une fosse à l’intérieur pour ses besoins en assainissement. Je pense que l’assainissement n’est plus un luxe mais une nécessité », a-t-il souligné. L’édile a rappelé que  la mairie effectue des efforts pour y remédier malgré la consistance des moyens nécessaires. L’hôte du jour de rassurer que conformément à l’étude commanditée pour un règlement définitif du problème et qui chiffre les besoins à « quelques 30 milliards de francs », les pouvoirs publics sont sur la voie d’apporter des solutions durables aux problèmes d’assainissement de ces localités. A Saly, une station d’épuration sera érigée aux côtés de celles existantes qui sont mis en service depuis plusieurs années.

Source: 
le SOLEIL