Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

DEPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN 96 % des impactés ont été indemnisés

DEPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN  96 % des impactés ont été indemnisés
DEPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN 96 % des impactés ont été indemnisés
17 août 2020

Le processus d’indemnisation des ménages impactés par le Projet de dépollution de la baie de Hann est dans sa dernière phase. A la date du vendredi 13 août 2020, 96 % des ménages ont été indemnisés. 

Le processus d’indemnisation des familles impactées par le Projet de dépollution de la Baie de Hann est dans sa phase terminale. Le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à travers l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), a procédé, vendredi dernier, à la remise des chèques aux ménages de Thiaroye sur Mer, à la préfecture de Pikine. Les enquêteurs ont recensé 1.180 ménages qui sont sur le tracé du projet de Hann, à Mbao, en passant par Thiaroye sur Mer. « 96 % des ménages impactés par le projet ont été indemnisés. Le reste des ménages recevront leur chèque dans les prochaines semaines. Je dois préciser que le gouvernement du Sénégal a mis des ressources financières à la disposition de l’Onas pour payer des impenses », a précisé le secrétaire général de l’Onas, Ousmane Camara. Celui-ci a saisi cette occasion pour saluer l’adhésion des populations, avant de les inviter à poursuivre cet accompagnement durant la phase de construction des ouvrages. 

Le défi à court terme, c’est la libération des emprises par les riverains. Les autorités ont programmé le lancement des travaux dans les prochaines semaines. L’entreprise en charge de la construction de l’intercepteur a été déjà sélectionnée. 

C’est pour cela que l’adjoint au maire de Thiaroye sur Mer, Birane Guèye, a demandé à toutes les personnes indemnisées de libérer les emprises dans les délais afin de permettre le démarrage de la construction des ouvrages. « Cela fait quatre ans depuis que nous sommes dans ce processus. Nous devons savoir que le projet n’a que des avantages pour les populations des trois communes, Hann, Thiaroye sur Mer et Mbao. Après avoir reçu leur chèque, nous demandons aux impactés indemnisés de libérer les emprises dans les délais », a déclaré ce dernier. 

A sa suite, le préfet de Pikine, ayant présidé la cérémonie, a abondé dans le même sens. Pour lui, la balle est dans le camp des indemnisés. « Il ne reste que la libération des emprises après la remise des chèques pour le démarrage des travaux. Nous comptons sur l’adhésion des populations, sur le patriotisme des impactés de Thiaroye », a indiqué l’autorité administrative. Le préfet a rappelé que l’administration territoriale a assumé ses responsabilités dans les phases de recensement des ménages, de l’évaluation des impenses et de remise de chèques. « Nous avons un registre ouvert pour recevoir des réclamations. Nous sommes encore disposés à recueillir des suggestions allant dans le sens de la libération des emprises », a souligné le chef de l’exécutif départemental, qui a affirmé que la restauration de l’une des baies, les plus belles au monde, figure dans l’agenda des priorités du Président de la République, Macky Sall.

Rappelons que l’Onas avait signé, le 22 avril 2020, à l’ambassade des Pays-Bas, le contrat avec l’entreprise chargée de construire l’intercepteur. C’était en présence de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, et de l’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal, Joan Wiegman. 

 

Source: 
le SOLEIL