Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Assainissement : Un projet de 12 milliards de FCfa pour renouveler les camions vidangeurs

Assainissement : Un projet de 12 milliards de FCfa pour renouveler les camions vidangeurs
Assainissement : Un projet de 12 milliards de FCfa pour renouveler les camions vidangeurs
22 février 2021

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a présidé, hier, la cérémonie de lancement d’un projet de 12 milliards de FCfa destiné à renouveler le parc de camions vidangeurs. Le projet est d’une durée de cinq ans. 

Le processus de  modernisation de la filière de valorisation des boues de vidange  suit son cours.  Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye et l’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal,  Tulinabo Mushingi,  ont lancé hier, 18 février 2021,  le Projet d’appui au renouvellement des camions de vidange (Parc). Ce projet est évalué à 12 milliards de FCfa et s’écoule sur une durée de cinq ans. Les camions seront montés à l’usine Senbus de Thiès. « Contrairement aux phrases précédentes, cette fois-ci, ce sont des camions neufs qui seront achetés et remis aux acteurs de la vidange. C’est cette alliance des partenaires qui a facilité l’accès aux crédits », a déclaré le Délégué général à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der), Papa Amadou Sarr.

Le représentant de la Banque nationale de développement économique (Bnde), Babacar Ndiaye, a insisté sur le respect des engagements que vont prendre les vidangeurs. S’ils remboursent les prêts, le processus de renouvellement des camions va se poursuivre, assure-t-il. « Un crédit, c’est aussi un engagement de remboursement », a rappelé, M. Ndiaye, qui a participé à la mise en œuvre de ce projet. 

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam qui a insisté sur ce point également, a apprécié le renforcement de capacité des vidangeurs. Il est convaincu que le Sénégal est sur la bonne voie pour faire de l’assainissement un sous-secteur générateur de richesses et d’emplois. « La valorisation des boues de vidange peut créer de la richesse. Avec ces boues, nous pouvons obtenir de l’eau distillée utilisée dans le refroidissement des moteurs, du compost. Nous pouvons aussi produire de l’électricité avec des boues », a énuméré Serigne Mbaye Thiam. Selon le ministre, « 73 % des opérateurs de la vidange jugent que le sous-secteur est rentable. Mais ils sont confrontés aux problèmes d’accès aux crédits ». 

L’institution Usaid-Wash-Fin est un partenaire clé dans la mise en œuvre de ce projet. L’ambassadeur des États-Unis au Sénégal a magnifié l’approche innovante consistant à impliquer plusieurs partenaires, ce qui permet aux acteurs de la vidange de disposer de camions neufs. « Les gouvernements ne peuvent pas financer. Il nous faut ces genres d’alliance innovante pour améliorer l’accès aux services de l’assainissement. C’est un secteur lucratif. La qualité des services ne peut être améliorée que lorsque les acteurs ont des équipements », a déclaré Tulinabo Mushingi. 

 

                                       

Source: 
le SOLEIL