Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Touba aura son premier système de branchement à l’égout

Touba aura son premier système de branchement à l’égout
Touba aura son premier système de branchement à l’égout
26 septembre 2018

La cité religieuse de Touba aura désormais un système d’assainissement des eaux usées digne de son statut. Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye a lancé les travaux d’une valeur de 10 milliards de francs Cfa.  La ville sainte sera dotée de son premier réseau d’eaux usées.

La date du 24 septembre 2018 restera dans les annales de l’assainissement des eaux usées de Touba. En l’absence de Serigne Bassirou Mbacké, le porte-parole du khalife général, Serigne Bassirou Mbacké «  Porokhane »  a représenté le khalife général à la cérémonie de lancement, hier à Ndame. Les populations de Touba se sont fortement mobilisées, pour accueillir sous la pluie, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui a procédé au lancement des travaux.

Cette cérémonie  marque le démarrage de la construction des ouvrages d’assainissement collectif. C’est une première depuis les indépendances du Sénégal. C’est une première depuis que la cité religieuse est entrée dans sa phase d’expansion tirée par son croît démographique. L’urbanisation de la cité religieuse n’est pas suivie par la construction d’un système d’assainissement à l’aune de son poids religieux. Les autorités sont donc dans le rattrapage des retards des investissements.

La cité religieuse figure sur la liste des 10 villes bénéficiaires d’un programme de grande envergure de 70 milliards de francs Cfa. « Si nous faisions une division à part égale, chaque ville aurait 7 milliards de francs Cfa. Mais le président de la République, son Excellence, Macky Sall nous a instruits d’investir 10 milliards de francs Cfa pour la ville de Touba. Mbacké va bénéficier aussi de ce programme. Il est prévu la construction des édicules publics, des branchements domiciliaires, et des stations de pompage », a souligné le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye. Le projet va impacter au moins 61.774 ménages avec 5148 branchements à l’égout qui seront réalisés.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye a posé les jalons de la modernisation de l’une des plus grandes villes du Sénégal. A la vérité, ces infrastructures devraient être réalisées depuis que Touba a amorcé une urbanisation plus rapide que toutes les autres villes du Sénégal. Aujourd’hui, elle fait l’objet d’une grande attention de la part des autorités. « Ces investissements peuvent être considérés comme un début. Touba est une ville en croissance continue. Il faut des investissements structurels pour accompagner son développement. Le chef de l’Etat va trouver d’autres financements », a avancé le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye qui a rappelé que les autorités ont pris à bras-le-corps la gestion des inondations dans la cité religieuse avec le dédoublement de la conduite de Keur Niang.

Le visage de la ville va forcément changé. Les rues et les ruelles ne seront plus les réceptacles des eaux usées. Touba sera plus attrayant. Le système va drainer plusieurs dizaines de millier de ménages. C’est donc dire que ce sont des milliers de personnes qui seront dans un environnement où elles seront moins exposées aux pollutions visuelles et  aux nuisances. Inutile de rappeler que les spécialistes lient la survenue des maladies à un défaut d’assainissement.    

Désormais l’avenir se conjuguera avec moins de maladies, moins de nuisances liées à un déficit d’infrastructures d’assainissement. Les avantages et les impacts induits par la construction des ouvrages ont poussé les voix autorisées à remercier les autorités. Serigne Bassirou Mbacké Porokhane s’est réjoui de cet investissement au nom du khalife général qu’il a représenté. Il a dit la joie éprouvée par le khalife de voir Touba figurer parmi les 10 villes bénéficiaires de ces importantes infrastructures. Il a dit tout son soutien et a formulé  les prières pour l’aboutissement de ces projets au bénéfice des populations.  Il y avait du beau monde à la cérémonie de lancement. C’était un grand jour. Le premier réseau d’assainissement des eaux usées de la ville sainte sera livré dans les mois à venir.  

                                                                                   

Source: 
LE SOLEIL