Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

RUFISQUE : 66 milliards de FCfa pour changer le visage de la vieille ville

RUFISQUE : 66 milliards de FCfa pour changer le visage de la vieille ville
RUFISQUE : 66 milliards de FCfa pour changer le visage de la vieille ville
20 septembre 2018

Un portefeuille de 66 milliards de FCfa est prévu pour l’amélioration du cadre de vie des populations de Rufisque avec d’importants projets d’assainissement. Après la réalisation des travaux de drainage des eaux pluviales de Gouye Mouride, un autre projet de 6,25 milliards de FCfa a été lancé, hier, par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. Mansour Faye a aussi annoncé un programme de grande envergure estimé à 60 milliards et qui va concerner toute la ville.

Un portefeuille de plus de 66 milliards de FCfa pour l’assainissement de la ville de Rufisque. C’est ce qu’a annoncé, hier, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, lors du lancement des travaux d’assainissement de cette ville. Ces travaux, d’un montant de 6,25 milliards de FCfa, concernent d’abord les quartiers Cité millionnaire, Guendel, Mérina, Thiawlène et Colobane. Ils vont ensuite s’étendre dans toute la ville de Rufisque avec le lancement prochain d’un autre projet de 60 milliards de FCfa qui, selon le ministre, va aider à régler les problèmes d’assainissement dont souffre cette commune. Rufisque est également concernée par le « Programme de 10 villes » axé particulièrement sur l’assainissement et financé à hauteur de 70 milliards de FCfa par l’Etat du Sénégal et ses partenaires.

Avec le démarrage, hier, de ces travaux qui va impacter 30 000 habitants, 23 kilomètres de réseaux d’eaux usées et 2500 branchements domiciliaires seront réalisés. Ce qui a fait dire au maire de Rufisque, Daouda Niang, que ce projet « va rendre la dignité » aux populations de la vieille ville. « Je voulais aussi faire un plaidoyer parce que ce projet, lancé aujourd’hui et qui est très important, ne concerne que 1/3 de la ville. Il faut aussi penser aux autres quartiers qui jouxtent la voie ferrée jusqu’aux limites et qui ne sont pas assainis », a-t-il plaidé.

Pour Mansour Faye, avec la mise en œuvre prochaine de cet autre projet d’envergure, tout Rufisque sera pris en charge. « Ce que nous voulons faire dans un horizon très court, c’est qu’il n’y ait plus de problèmes d’assainissement dans l’ensemble du pays », a-t-il assuré. Avant le lancement du projet, le ministre, accompagné du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall, a visité le quartier de Gouye Mouride qui avait un problème de drainage des eaux pluviales. Au total, 250 millions de FCfa ont été mobilisés, selon le directeur général de l’Office national de l’assainissement (Onas), Lansana Gagny Sakho, pour les travaux de drainage des eaux pluviales à Gouye Mouride, lesquels sont aujourd’hui terminés.

« Ce qui est prévu, c’est ce qu’on fait partout. La vision du président Macky Sall est d’arriver à régler les problèmes d’assainissement de cette ville de Rufisque. Ce qu’il faut dire, c’est que nous sommes dans une logique de montée en puissance. Nous avons commencé avec 250 millions de FCfa à Gouye Mouride. Aujourd’hui, c’est 6,25 milliards de FCfa. Nous avons, en outre, un important projet de 60 milliards de FCfa pour Rufisque », a-t-il renchéri.

D’une durée de 18 mois, ces travaux, débutés hier, comportent la construction d’une station de pompage d’eaux usées, d’une déposante de boues de vidange, la réhabilitation et le renforcement des trois stations de pompage, l’augmentation de la capacité de la station d’épuration et la construction de 50 stations édicules scolaires. Ledit projet est financé par l’Etat du Sénégal et la Banque ouest africaine de développement (Boad) à hauteur de 6,25 milliards de FCfa.  

Source: 
LE SOLEIL