Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Lancement des travaux d’assainissement de Saint-Louis : Mansour FAYE annonce la réalisation de 75,2 km de réseau d’eaux usées et de 6200 branchements domiciliaires

Lancement des travaux d’assainissement de Saint-Louis : Mansour FAYE annonce la réalisation de 75,2 km de réseau d’eaux usées et de 6200 branchements domiciliaires
Lancement des travaux d’assainissement de Saint-Louis : Mansour FAYE annonce la réalisation de 75,2 km de réseau d’eaux usées et de 6200 branchements domiciliaires
03 août 2018

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a lancé jeudi, les travaux d’assainissement de Saint-Louis, inscrits dans le cadre du programme d’assainissement des 10 villes. Ce projet structurant d’un montant de 15,5 milliards de francs CFA, financé par l’État du Sénégal et la Banque ouest-africaine de Développement (BADEA), vise à améliorer de manière significative les conditions de vie et de santé des populations bénéficiaires. 

« Les travaux que nous lançons vont impacter positivement sur les zones de Guet-Ndar, Pikine 1, Pikine Route de Dakar, Ndiolofène Sud, Cité Niakh, Diamaguène et Ndiolofène Nord », a déclaré Mansour FAYE qui présidait la cérémonie. 
« Les quartiers de  Ngallèle Nord et Sud, la zone périurbaine de Sanar Peulh, la Cité Saed et Boudiouck seront également touchés », a-t-il indiqué. 

M. FAYE par ailleurs maire de Saint-Louis a fait part  de la réalisation par ce programme de 75,2 kilomètres de réseaux d’eaux usées et de 6.200 branchements domiciliaires. Dix (10) stations de pompages d’eaux usées seront construites et une (01) pour les eaux pluviales dans le populeux quartier de Pikine. Une (01) unité de traitement des boues des boues de vidange et 50 édicules scolaires seront mis en place. 

Le projet permettra en outre de réhabiliter sept (07) stations de pompage de la ville.  L’édile a évoqué le démarrage prochain des travaux de l’ile de Saint-Louis pour un coût global de huit (08) milliards de FCFA grâce à l’appui de la BADEA.  « Ce qui permettra l’accès à un système d’assainissement adéquat à 7.400 concessions supplémentaires qui seront branchées à l’égout », a-t-il noté. 

«  C’est une avancée significative qui correspond à la vision du Chef de l’État, le Président Macky SALL qui inscrit l’amélioration du cadre de vie des populations dans sa politique globale », a confié Lansana Gagny SAKHO, le directeur général de l’Office National de l’Assainissement (Onas). 

«  L’exécution des travaux va durer 18 mois », a-t-il précisé en mettant l’accent sur les efforts consentis dans l’élaboration de ce projet au bénéfice de plusieurs régions, dépourvues auparavant d’un système d’assainissement.  Il s’agit notamment de Matam, Tambacounda, Touba et Tivaoune. 
«  C’est un programme global de près 70 milliards de FCFA qui touche pratiquement l’ensemble des capitales régionales du Sénégal », a renseigné M. SAKHO. 
 

Source: 
NDARI ONFO