Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

JOAL-Fadiouth Réception d’un système intégré d’assainissement

JOAL-Fadiouth  Réception d’un système intégré d’assainissement
JOAL-Fadiouth Réception d’un système intégré d’assainissement
28 janvier 2019

A Joal-Fadiouth, le président Macky Sall a inauguré des stations  de traitement des eaux usées. Le système intégré réalisé par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) va améliorer le cadre de vie de plus de 36.000 personnes.

Sur la route de Mbour, en provenance de Samba Dia, la délégation du chef de l’Etat a fait une escale à Joal-Fadiouth. Dans la ville du président Senghor, Macky Sall a inauguré un nouveau pôle de traitement des eaux usées qui n’est qu’une partie du système intégré d’assainissement de cette localité bordée par la mer et les bolongs. D’un coût de plus de huit milliards de FCfa, les ouvrages ont été réalisés grâce à un financement de l’Etat du Sénégal et de la Banque mondiale.

L’ouvrage dessert huit quartiers de la commune et « va couvrir 36.000 personnes pour l’assainissement des eaux usées avec possibilité de réutilisation des liquides traités pour l’agriculture », a renseigné le président de la République. Il s’est ainsi félicité de la construction  «d’une station pourvoyeuse d’emplois et qui contribuera, de façon déterminée, à la relance de l’agriculture à Joal et ses environs ».

En réalité, c’est une vieille doléance des populations et des autorités locales qui a été satisfaite et qui aura un impact réel sur les conditions de vie des populations. Puisqu’en plus de donner à plus de 36 000 personnes l’accès à l’assainissement, la station va résoudre l’équation de gestion et de rejet des eaux usées dans une localité entourée d’eau.  

Le projet permettra ainsi l’adduction de 50 maraîchers pour une superficie de 60 hectares avec comme retombées : « la création de richesses additionnelles avec la génération de nouveaux emplois ».

Le projet a, en outre, permis la réalisation de 4 stations de pompage des eaux usées, une station de traitement de boue de vidange d’une capacité de 60 m3/J, 8 édicules publics et 321 ouvrages autonomes, une piste d’accès, un bassin de stockage d’une capacité de 2000 m3/J et un réseau d’adduction d’eaux usées épurées pour l’irrigation des périmètres maraîchers.

Le réseau d’assainissement mesure 41.202 mètres de linéaires et comprend 2.800 branchements domiciliaires et quatre stations de pompage. Ces infrastructures s’inscrivent dans la logique de renforcement des services d’accès à l’assainissement qui n’est plus considéré comme un parent pauvre en termes d’affectation des ressources publiques.

Le chef de l’Etat Macky Sall a ainsi listé des actions déjà entreprises pour soulager les populations dans plusieurs villes du pays et promet la poursuite de ce programme dans d’autres localités.

Source: 
LE SOLEIL