Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Ecole Elimane Ndiaye de Pikine : L’Onas met fin aux vacances prolongées des élèves

Ecole Elimane Ndiaye de Pikine : L’Onas met fin aux vacances prolongées des élèves
Ecole Elimane Ndiaye de Pikine : L’Onas met fin aux vacances prolongées des élèves
22 octobre 2018

L’école El Hadj Elimane Ndiaye A et B de Pikine, dont les portes étaient fermées jusqu’ici à cause des eaux usées qui ont envahi la cour et des salles de classe, va recevoir ses potaches dès ce lundi 22 octobre. C’est ce qu’a fait savoir Ismaîla Diallo, Inspecteur de l’éducation et de la formation (Ief) de Pikine. Il s’exprimait à l’issue d’une visite que le Directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal, Lansana Gagny Sakho, a effectué ce dimanche 21 octobre, pour constater de visu l’état des lieux. Ce, après la réaction de ses équipes qui sont parvenus à arrêter les eaux et fermer l’égout qui est à l’origine des dégâts.

«Nous nous réjouissons de la présence effective du Directeur général de l’Onas ici à l’école Elimane Ndiaye. Nous nous réjouissons également des travaux qu’il a commandés et qui ont été exécutés par ses équipes», a laissé entendre Ismaïla Diallo. Et d’ajouter : «aujourd’hui, l’école El Hadj Elimane Ndiaye A et l’école El Hadj Elimane Ndiaye B de Pikine peuvent recevoir leurs élèves lundi. A partir de lundi, les cours reprendront grâce aux travaux effectués par l’Onas».

Toutefois, l’Inspecteur de l’éducation et de la formation a demandé au patron de l’Onas de prendre toutes les dispositions afin qu’une telle situation ne se reproduise plus.

«Mais, je voudrais simplement demander à monsieur le directeur général de l’Onas de nous donner l’assurance que nous ne vivrons plus jamais une pareille situation. Parce qu’elle a été un peu dure. Du point de vue pédagogique, c’est le quantum horaire qui a été grevé. Du point de vue santé, il y a des risques énormes. Et du point de vue de la scolarisation, nous sommes dans l’impossibilité de redéployer tous les élèves d’El Hadj Elimane Ndiaye A et B dans les écoles riveraines qui ont déjà des doubles flux».

Le satisfecit des parents d’élèves

Cette visite guidée du Dg de l’Onas a aussi noté la présence du président de l’Association des parents d’élèves (Ape) de l’école El Hadj Elimane Ndiaye de Pikine, Ndiassé Guèye. Ce dernier aussi s’est dit «très satisfait» par rapport aux travaux que l’Onas a réalisés dans l’établissement scolaire, depuis qu’il a été alerté.

«Depuis mardi, l’Onas a déployé des équipes sur le terrain pour arrêter l’écoulement des eaux usées dans l’école. Les techniciens ont réussi à fermer l’égout dans lequel les eaux sortaient», a-t-il signalé.

Le Directeur général de l’Onas, Lansana Gagny Sakho, pour sa part, a d’abord présenté ses excuses à la direction de l’école El Hadj Elimane Ndiaye A et B et à la population pour «ces perturbations que l’établissement scolaire a notés durant ces jours». Selon lui, cette situation est plus due à «un problème de communication. Ce qui a fait que la réaction de l’Onas a tardé.

La solution du Dg de l’Onas

Aujourd’hui le problème est réglé certes mais, sur le court terme. Et pour le résoudre définitivement, le patron de l’Onas a opté pour 2 solutions. «Je veux simplement rassurer l’Inspecteur que telle situation ne devrait plus se produire et pour 2 raisons. La première est que nous allons travailler dans le sens de mettre en place une station de pompage pour les eaux pluviales. Et pour l’autre raison, cette école Elimane Ndiaye, comme d’autres écoles de Pikine, entre dans le cadre du Programme d’assainissement de 10 villes. En plus de cela, l’ensemble des toilettes de l’école Elimane Ndiaye seront réfectionnées», a rassuré Lansana Gagny Sakho.

«La cause n’est rien d’autre qu’un comportement irresponsable»

Il faut noter que cet égout de l’Onas, installé dans la cour de l’école El Hadj Elimane Ndiaye, a été ouvert par des individus peu soucieux des conséquences. Un comportement dénoncé par le directeur général de l’Onas selon qui «l’Etat fait de gros investissements dans l’assainissement mais le comportement de ces personnes est irresponsable».  

Source: 
SENEWEB