Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

« Beaucoup de travaux seront réceptionnés en 2018 et d’autres chantiers lancés »

« Beaucoup de travaux seront réceptionnés en 2018 et d’autres chantiers lancés »
« Beaucoup de travaux seront réceptionnés en 2018 et d’autres chantiers lancés »
03 juillet 2018

La Direction des Travaux, de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) joue un rôle clé dans l’amélioration de la performance de l’Institution. C’est ce qu’avance, le Directeur des travaux qui a fait savoir que l’ONAS organise des réunions hebdomadaires et des revues mensuelles destinées à faire le point sur l’exécution des chantiers. L’année 2018 sera marquée par la réception de beaucoup de travaux et lancement d’autres chantiers.

Monsieur le Directeur des Travaux de l’ONAS, pouvez-vous nous parler des missions de votre Direction ?

Le rôle de la Direction des travaux consiste :

• A mettre en œuvre la politique de l’Office en matière de travaux

• D’Assurer la maîtrise d’ouvrage et d’œuvre des projets.

Ainsi nous intervenons depuis la phase appels d’offres (DAO) jusqu’à la réception définitive des ouvrages.

Par conséquent nous pouvons dire que la mission de la Direction des travaux consiste à transformer les études en réalisations concrètes d’ouvrages d’assainissement de qualité en mesure de répondre aux besoins des populations en la matière.

Monsieur le Directeur des Travaux, l’ONAS met en œuvre plusieurs projets aussi bien à Dakar que dans les villes de l’intérieur du pays. Pouvez-vous faire le point sur l’état d’avancement des travaux ?

Présentement la quasi-totalité du portefeuille de projets dont la direction des travaux a en charge sont en cours d’exécution et d’autres vont démarrer très prochainement.

Pour les travaux en cours on peut citer :

• les travaux d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la Cité Soleil et environs qui seront achevés en 2018 ;

• les travaux d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick qui seront achevés en 2018 ;

• Les travaux d’assainissement de Sédhiou

• les travaux d’assainissement des eaux usées de la ville de Ziguinchor qui seront achevés au premier trimestre

2019

• Les travaux d’assainissement des eaux usées de la ville de Joal-Fadiouth qui seront livrés en août 2018 au plus tard

Pour les travaux en en voie de démarrage on peut citer :

• Les travaux de 3000 branchements sociaux à l’égout à Dakar, Thiès et Kaolack,

• Travaux de la station d’épuration de Cambérène et la délocalisation de son émissaire

• Les travaux de réhabilitation du réseau des eaux usées de l’Ile à Saint – Louis et de reconstruction de la station d’épuration,

• Le projet de construction de 200 toilettes dans les communes rurales

• Le projet de renouvellement des réseaux d’eaux usées dans les quartiers de Reubeuss, Médina et Gueule-Tapée à Dakar

A noter que présentement, un montant de

105, 5 milliards FCFA est déjà mobilisé par le Gouvernement pour la mise en œuvre des projets que nous venons de lister.

C’est un portefeuille de projets assez lourd. Comment l’ONAS assure-t-il le suivi des différents chantiers ?

Pour le suivi du portefeuille, en plus de son propre personnel, l’ONAS s’attache les services de cabinets de contrôle et de supervision des travaux qui sont en permanence sur le terrain pour s’assurer que les travaux sont réalisés conformément aux prescriptions techniques et financières contenues dans les contrats des entreprises.

Il est également mis en place une unité d’exécution du projet dirigé par un Chef de projet qui assure la coordination des activités sous la supervision du Directeur des travaux. Par ailleurs des réunions hebdomadaires de chantiers et de revues mensuelles sont régulièrement tenues pour faire le point sur l’état d’avancement des travaux et proposer des solutions aux difficultés rencontrées.

Qu’est-ce qui peut expliquer le retard de certains chantiers ?

Les retards sont souvent causés par des Contraintes techniques et/ou financières résultant pour la plupart des conditions imprévues rencontrées sur certains chantiers au moment de l’exécution des travaux.

Ces situations nécessitent très souvent des avenants dont la procédure prend généralement beaucoup de temps du fait des validations à différents niveaux.

Comment votre Direction s’emploie à surmonter les contraintes ?

Les contraintes sont surmontées en relation avec toutes les parties prenantes

(Partenaires techniques et financiers, Entreprises,

Bureaux de contrôle et supervision, les autorités administratives et des collectivités territoriales mais aussi avec les populations bénéficiaires).

Quelle est la place que joue votre Direction dans l’amélioration de la performance de l’ONAS ?

La performance de l’ONAS se mesure par les indicateurs déclinés dans le contrat de performance signé avec L’Etat.

La Direction des Travaux de par ses attributions contribue d’une part à l’atteinte des indicateurs de performance liés à l’investissement, et d’autre part aux indicateurs physiques.

Les indicateurs relatifs à l’investissement

:

• Taux de traitement des eaux usées ;

• Taux de dépollution des eaux usées ;

• Taux de réutilisation des eaux usées.

Les indicateurs physiques (Annuels)

• Longueur totale des extensions de réseau

;

• Nombre de branchements neufs ;

• Nombre d’édicules publics ;

• Nombre d’ouvrages d’assainissement autonome ;

• Capacité de traitement additionnelle.