Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

La communication et le plaidoyer au service du Programme de Structuration du Marché des Boues de Vidange (PSMBV)

La communication et le plaidoyer au service du Programme de Structuration du Marché des Boues de Vidange (PSMBV)
La communication et le plaidoyer au service du Programme de Structuration du Marché des Boues de Vidange (PSMBV)
21 novembre 2017

En 2016, Speak Up Africa a noué un partenariat avec l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) dans le but de soutenir les composantes communications et plaidoyer en faveur de la gestion des boues de vidange du Programme de Structuration du Marché des Boues de Vidange (PSMBV).

L’objectif général étant la promotion de l’accès à l’information et aux services d’assainissement des populations de Pikine et Guédiawaye, la stratégie développée par Speak Up Africa s’intègre dans une approche holistique et intégrée.

Speak Up Africa vise l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la prise en charge de toute la chaîne de valeur des boues de vidange, à travers notamment :

- La promotion de l’abandon de la vidange manuelle au profit de la vidange mécanique.

- La mobilisation des acteurs clés des secteurs publics, privé et de la société civile pour initier une action coordonnée et accélérer le développement de la gestion des boues de vidange.

- Le renforcement des connaissances, l’acceptation et l’appropriation des solutions rentables mises en œuvre pour une meilleure gestion des boues de vidange, notamment la promotion du centre d’appel.

- La création d’un mouvement populaire en faveur de l’amélioration de l’assainissement. Pour la réalisation de ces objectifs majeurs, qui sans nul doute contribueront à l’atteinte de l’Objectif de Développement

Durable 6 (ODD 6) qui est de garantir à tous l’accès à l’eau et à l’assainissement, trois stratégies majeures ont été définies et une approche de communication à 360° a été privilégiée :

- La communication pour un changement de comportement et un changement social (communication média et communication interpersonnelle) pour ainsi favoriser l’amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement.

- Le plaidoyer en direction des décideurs clés pour rehausser le profil des boues de vidange au niveau de la politique nationale.

- La mobilisation sociale pour un meilleur engagement des citoyens et des acteurs communautaires autour problématique gestion des boues de vidange.

Dans le cadre des activités de communication, ONAS et Speak Up Africa ont développé une campagne de communication visant la promotion du centre d’appel boues de vidange. Cette campagne lancée en mai 2017 a pour objectif d’induire une meilleure connaissance du centre d’appels boues de vidange de l’ONAS par les populations cibles. En collaboration avec l’Association des Acteurs de l’Assainissement (AAAS) toute une stratégie de communication passant de la communication média (spots TV et radios, campagne digitale, affichage) à la mobilisation sociale (caravane de sensibilisation) a été mise en œuvre.

Ainsi pendant quatre mois, les ménages des départements de Pikine et Guédiawaye ont pu avoir accès à un service de vidange mécanique à un prix réduit de 16 500 FCFA (au lieu de 25 000) à travers un mécanisme de subvention. Cette campagne a permis de subventionner quelques 4 000 vidanges favorisant ainsi l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène et une meilleure appropriation du centre d’appels par les vidangeurs mécaniques.