Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Travaux d'extension de la station d'épuration de Cambérène : le démarrage des essais prévu vers fin 2021

  Travaux d'extension de la station d'épuration de Cambérène : le démarrage des essais prévu vers fin 2021
Travaux d'extension de la station d'épuration de Cambérène : le démarrage des essais prévu vers fin 2021
22 février 2021

Les travaux d’extension de la station d’épuration d’eaux usées de Cambérène sont exécutés à plus de 90%, a informé, le 17 février 2021, le Directeur général de l’Onas. Ababacar Mbaye a visité les ouvrages d’assainissement dans les zones des Parcelles assainies, Guédiawaye et Pikine. 

Ababacar Mbaye, Directeur général de l'Office national d’assainissement du Sénégal (Onas) a visité, le 17 février 2021, le chantier des travaux d’extension de la station d’épuration des eaux usées de Cambérène, l’émissaire de Cambérène, la station de pompage de « l'Unité 15 » des Parcelles assainies et d’autres ouvrages de l'Onas dans les départements de Pikine et de Guédiawaye. La station d’épuration d’eaux usées a été la première étape de cette visite. L'extension de la station de Cambérène est l’un des projets les plus importants de l'Onas. Elle va faire passer cette station d’une capacité de près de 20.000m3/jour à 90.000m3/jour. Les travaux prennent aussi en compte la construction d’une centrale de biogaz d’une capacité de 3.200 Kva pour la production d’énergie électrique. Cette centrale va aider à réduire sensiblement les charges d’exploitation de l’Onas avec une baisse de ses charges d’électricité estimées à environ 400 millions de FCfa par an. L’augmentation du volume de production de cette station permettra aussi de régler les problèmes d’assainissement d’une importante partie de la population dakaroise. Mieux, elle va aider à éradiquer le rejet en mer des eaux usées sans traitement.

Les travaux d’extension sont très en avance. D’après les techniciens, tous les travaux de montage doivent être terminés entre septembre et novembre 2021. La livraison du chantier des travaux d’extension de la station de Cambérène était prévue en septembre 2021. Cependant, avec la Covid-19, ce délai ne peut plus être respecté. Toutefois, le nouveau Directeur général de l’Onas a salué leur état d’avancement. Selon Ababacar Mbaye, les travaux du génie civil sont à un taux  d’exécution de 90%. Ce qui reste à faire, dit-il, c’est l’installation des équipements. Avec la Covid-19, l’acheminement des équipements vers Dakar a été ralenti. «Vers la fin de l’année, au plus tard, tous les équipements seront sur place et nous avons espoir que les essais vont démarrer ». 

Ce projet d’extension de la station d’épuration d’eaux usées comprend aussi une partie émissaire. Il sera construit sur un linéaire de 4,5 Km. Les travaux de l’émissaire terrestre ont déjà démarré. En compagnie des techniciens de l'Onas et de l'Ageroute, le Directeur général a visité ces travaux au rond-point «Case Bi » où il y a une jonction entre les travaux de l’émissaire de Cambérène et ceux du Bus rapide transit (Brt). Ababacar Mbaye s’est réjoui de la bonne collaboration entre les équipes de l'Onas et celles de l'Ageroute pour mener à bien les travaux aux alentours du rond-point «Case Bi ». La seule problématique notée concerne la partie maritime de cet émissaire. En effet, suite à des difficultés rencontrées avec l’entreprise en charge de la réalisation de cette partie, c’est finalement le groupe Cde qui a hérité du projet. M. Mbaye a indiqué qu’un avenant a été relancé et est déjà en instruction. «Si c’est terminé, les travaux de cette partie doivent se réaliser et d’ici à la fin de l’année, le site pourra être terminé », a-t-il rassuré.

Source: 
le SOLEIL